acquerir un chiot

 

Avant de vous parler des éleveurs et élevages pour l'acquisition de votre futur chiot et de vous lancer dans l'aventure, il y a une chose dont vous devez avoir bien conscience et être informé : le coût d'entretien annuel d'un braque de Weimar.

 

Le braque de Weimar a une croissance rapide, il est donc nécessaire qu'il ait une alimentation de très bonne qualité pour éviter toutes carences et problèmes sur son ossature, sur son bon développement. Alors oubliez les croquettes de supermarchés, l'alimentation bas de gamme. Gardez  à l'esprit que ce que vous dépensez dans une alimentation de qualité vous le gagnez en frais vétérinaires que vous n'aurez pas (et les frais vétérinaires coûtent beaucoup plus chers qu'une bonne alimentation !)

 

- Suivant sa taille et son activité, un braque de Weimar adulte mange en moyenne 12 kg de croquettes par mois, il vous en coûtera donc entre 40 et 60 euro par mois

- Consultation vaccinale annuelle : 45/55 euro

- Vermifuge au moins 3 fois par an = 35/40 euro par an

- Anti-puces / tiques = environ 120 euro par an

 

Donc voila, quand on fait une moyenne, en frais de base et quand tout va bien, un braque de Weimar coûte entre 60 et 80 euro par mois d'entretien soit entre 700 et 1000 euro par an

 

Après il y a les frais vétérinaires pour les bobos, maladies et accidents qui peuvent toucher votre chien. Ca chiffre vite à chaque consultation, très vite. Alors vous pouvez prendre une assurance "accident" ou "maladie + accident" (je conseille la seconde car comme nous ils ont plus de risques de consulter car ils sont malades, on besoin d'une opération que parce qu'ils ont été accidentés) pour le remboursement des frais liés aux soins. Coût de cette assurance accident/maladie environ 25 euro par mois

 

Si vous devez faire garder votre chien pendant vos vacances, il vous en coûtera au moins 15 euro par jour dans une pension canine

 

Si vous mettez tous ces frais bout à bout vous allez vite voir que le prix d'achat de votre chiot n'est rien par rapport à ce qu'il va vous coûter à l'année et dans sa vie entière.

 

 

Vous avez réfléchi à tout ça, vous pouvez assumer l'entretien de votre animal et les soins, alors on y va ..

 

 

Animal de compagnie

 

On entend par "Animal de compagnie" tout animal détenu ou destiné à être détenu par l'homme pour son agrément (Article L214-6 du Code Rural). La mention "Animal de compagnie" étant en opposition à "animal de rente" ou "animal de sport" ou "animal d'utilité"

 

Quand on achète un chiot, c'est la mention de destination qui sera portée les contrats de réservation et vente "pour compagnie"

 

 

L'éleveur / l'élevage  

 

Depuis le 1er janvier 2016, la réglementation a changé pour l'élevage et la vente d'animaux de compagnie. Ne sont autorisés par la loi à vendre 1 chiot ou chaton et reconnus éleveurs que :

 

- Les éleveurs professionnels sont des éleveurs immatriculés et enregistrés (n° SIRET) : ils peuvent vendre des chiens/chats inscrits au livre des origines ou non et peuvent produire et vendre plus d'une portée par an. Le n° SIRET est obligatoire dans les annonces de vente et sur leur site internet si ils en ont un.

 

- Les éleveurs "dérogataires" : Les éleveurs dérogataires ne peuvent vendre qu'une portée maximum par an et cette portée doit impérativement être inscrite au LOF (pour les chiens) ou LOOF (pour les chats) - Les éleveurs dérogataires n'ont pas l'obligation de prendre un n° SIRET pour leur activité d'élevage (ils ne sont donc pas vendeur professionnel) mais ont un numéro de portée unique transmis par la Société Centrale Canine. Numéro qui est  obligatoire dans les annonces de vente et vérifiable sur le site de la SCC.

 

Certains éleveurs ont un "affixe" (nom d'élevage) apposé après ou avant le nom du chien. L'obtention et la détention d'un l'affixe oblige l'éleveur à ne produire que des chiots inscrits au LOF, que l'éleveur soit professionnel ou éleveur dérogataire.

 

Alors après, éleveur professionnel ou éleveur dérogataire : un choix personnel, les 2 ont les mêmes obligations de base vis à vis de l'acquéreur et du chien vendu.

 

Quelque soit le statut, l'éleveur sérieux et passionné vous transmettra beaucoup de choses au cours d'un ou plusieurs entretiens et surtout en allant le rencontrer avant l'achat bien sur. Un éleveur se doit d'être transparent quant aux conditions d'élevage : vous devez pouvoir le rencontrer chez lui, vous pouvez voir tous ses chiots et chiens, vous pouvez voir où et comment évoluent et vivent ses chiens et chiots.

 

Après l'achat, même avec le plus beau, le plus sain et le plus merveilleux chiot du monde : par précaution, effectuez toujours une visite de contrôle chez votre vétérinaire dans les jours suivants l'acquisition (dans la semaine)

 

Conseils : Fuyez les animaleries bien sur mais fuyez aussi les éleveurs qui font plus de 5 races (j'ai même envie de dire plus de 3 races ..), fuyez les usines à chiots (10 races et plus ou des éleveurs qui ont des chiots toute l'année, des éleveurs qui produisent 60/90 portées par an toutes races confondues).


Fuyez aussi tout éleveur qui ne peut pas vous présenter la mère de la portée, fuyez tout éleveur qui refuse de vous recevoir chez lui, de vous faire voir "pour de vrai" comment et où ses chiens/chiots vivent et sont élevés (et quelques soient les raisons invoquées), éleveur qui vous donne RDV et qui vous amène les chiots ou quelques chiots sur un parking ou tout simplement dans un lieu différent du lieu d'élevage. Personnellement, vous ne venez pas acheter ma maison, alors qu'elle vous plaise ou non est le cadet de mes soucis ! alors vous verrez forcément nos chiots évoluer dans leur lieu de vie et d'élevage et avec les autres chiens de la famille. Les photos sur un site ou une page facebook sont une chose, le gentil éleveur au téléphone aussi mais la réalité peut être bien différente .. gardez toujours ça en tête

 

Faites attention aussi aux éleveurs qui font "exploser" sur leur site des mariages avec des géniteurs dépistés pour telle ou telle maladies mais sans en mettre le résultat ..  dépisté ne veut pas dire que le résultat est bon ...

Un éleveur doit être intarissable sur  ses chiens, la race, il doit en savoir beaucoup plus que vous, que ce que vous aurez pu lire à droite et à gauche .. il doit savoir vous parler d'autre chose que "élever un chiot / chien" dans la largesse du terme, il doit savoir vous dire autre chose qu'il fait naître du gentil Kiki, il doit savoir pourquoi il a fait ce mariage dans l'intérêt et le respect de la race autre que pour vendre du "gentil Kiki" car la race ne s'arrête pas au "gentil Kiki" ... des gentils Kiki il y en a plein les SPA toutes races et tous mélanges confondus. Un bon éleveur est avant tout un sélectionneur, il ne fait pas reproduire n'importe quoi / n'importe quel chien sous prétexte que ce dernier peut reproduire sinon .. il n'est qu'un marchand de chien
 

 

La grande question : le prix

 

En moyenne, le prix d'un chiot braque de Weimar de 2 mois varie entre 800 et 1200 euro. Il est en fonction des géniteurs (lignée et origines), des résultats des géniteurs dans divers concours (beauté et/ou travail), des dépistages de maladies faits par l'éleveur sur ses géniteurs , etc.

 

Vous en trouverez des plus chers, mais aussi des moins chers ... et c'est sur ces derniers que je veux attirer votre attention. 

 

On n'achète pas un chiot car le prix est attractif, il faut se poser la bonne question : pourquoi un éleveur vend ses chiots 500 ou 600 euro alors que les autres vendent 800/1000 euro ? Vous croyez que c'est un éleveur/vendeur qui aime faire des cadeaux ? non en général c'est un éleveur qui veut vendre au plus vite et surtout à moindre coût. Vous vous en apercevrez très vite devant les problèmes et les factures du vétérinaire que vous allez accumuler dans les mois qui vont suivre votre achat : chiot infesté de vers et/ou autres parasites, maladies en tout genre y compris contagieuses, parfois même (et je l'ai vu) des chiots qui se "déforment" ou rachitiques avec un retard de croissance. Et oui, un chiot de 2 mois vendu à prix discount, en général il n'y a pas de mystère, il y a eu beaucoup d'économies de faites (alimentation, vermifuges, soins, hygiène, etc.) et tout ça au détriment de sa santé future.

 

Bien évidemment les parents de ce chiot seront juste confirmés à une simple séance de confirmation et surtout pas dépistés pour la dysplasie des hanches. Et oui, pour vous offrir du "discount" il faut tout faire au minimum voir moins que le minimum si on le peut ..  Bien sur ce genre de vendeur vous dira "que nenni"  ! Tous les chiots auront pourtant un certificat vétérinaire de bonne santé même ceux à la santé douteuse (quid du vétérinaire ??). N'oubliez pas de regarder la date de ce certificat, n'oubliez pas de demander la copie des pedigrees des parents, n'oubliez pas de demander à voir les copies de dépistage de maladie faits et tout ça avant achat. Vous avez le droit de tout demander, alors osez.

 

De toutes les façons ayez toujours en tête qu'un bon éleveur saura toujours justifier le prix de ses chiots (réponses autres que "c'est le prix que j'ai acheté ma chienne" ou "c'est le prix d'un chiot (comprendre "prix du marché"). Parler du prix et le comprendre ne doit pas être quelque chose de tabou.

 

Pourquoi les chiots non-LOF sont vendus moins cher que les chiots inscrits au LOF ? et bien tout simplement car si le prix était le même les éleveurs de non-LOF n'arriveraient pas à vendre, les acquéreurs achèteraient forcément un chien inscrit au LOF .. à prix égal autant avoir le plus de garanties possibles et un pedigree non ? En fin de compte, les chiots inscrits au LOF ne sont pas "plus cher" parce qu'ils ont des papiers (autre que le carnet de vaccination), ce sont les non-LOF qui sont moins cher juste pour pouvoir être "vendables"

 

 

Côté juridique

 

Pour en savoir plus sur l'acquisition d'un chiot, d'un chien, sur les devoirs et obligations, sur le statut professionnel et particulier, sur vos recours, sur les litiges, sur les lois en général, je vous invite à lire la page juridique de la SCC :

 

Guide juridique de la vente du chiot et du chien